header image
Home
About
Events
News
Get Involved
Search
Contact Us
Resources
CanPalNet Publications
Reviews
Links
Focus on...
Anti-Semitism
BDS
Canada
Censorship
Controversies surrounding...
Gaza
The Israel Lobby
Israeli Apartheid Structures
Labour
Lies My Media Told Me
Not a peace process
Palestinian Elections 2006
Related Items
Archive
Syndicate
Home arrow Gaza arrow Waves of support for Gaza
Waves of support for Gaza PDF Print E-mail
Nov 04, 2011 at 01:18 PM

--- Français ci-dessous ---

CALL TO ACTION

http://www.tahrir.ca/content/call-action-we-need-waves-support-gaza
November 3, 2011

We Will Not Let Israel Control Gaza
We Need Waves of Support for Gaza

In July, after Freedom Flotillas I and II we promised that we would “keep coming by sea, by air, by land and in the media until the blockade collapses and Palestine is free. At this moment, two boats are in international waters in the Mediterranean heading to Gaza. One boat, the Canadian Tahrir, carries representatives from Canada, the U.S., Australia, and Palestine – and journalists from Democracy Now and Al Jazeera. The Soaires, an Irish boat, carries members of civil society including members of parliament. We have begun the Freedom Waves to Gaza campaign.

Civil society organizations in Gaza await their arrival, and look forward to the delivery of letters collected from thousands of supporters in the "To Gaza With Love" campaign. The Palestinians living in Gaza want solidarity not charity, and have made it clear to the world that their primary demand is for freedom. It is in this spirit that we sail to Gaza.

It is imperative that we mobilize in order to ensure that delegates on are not harmed and that the Tahrir and the Saoirse each Gaza.

There have been three attempts in the last year and a half alone to break the siege of Gaza. The world knows about the terrible outcome in May, 2010. Earlier this summer, we watched and were as dismayed as everyone else when the Freedom Flotilla boats were turned back by Greece at Israel's and the United States' behest. But we knew the movement would continue, and today it has! Please stay tuned as we await the outcome of this important human rights mission. We remain committed to non-violently supporting the Palestinians in the movement to end the blockade.

Here are some of the things that you can do to help:

We need your help to make this mission a success. The Harper government will certainly be working with Israel to undermine this mission. We can minimise the possibility that violence will be used against the nonviolent activists and the boats by letting our governments know we are watching. We here, on land, can play a key role to breaking the blockade.

Please take these actions immediately.

Talking points for calls/emails to government:

Gaza has been under siege since mid-2006, depriving 1.6 million people of their liberty and basic human rights. Although the siege has been condemned by the United Nations, the Red Cross, and many national governments, little has been done to ease the plight of these civilians. Civil society has had to act where governments would not. Two ships with 27 passengers from 5 countries are sailing to Gaza to confront the Israeli naval blockade, and to bring medical supplies and letters of support.

The Freedom Waves to Gaza initiative has supporters around the world with the goal of challenging the illegal blockade of Gaza, and bringing humanitarian aid to the civilian population of Gaza in the spirit of the U.N. Security Council Resolution 1860 (2009). The Canadian Boat to Gaza seeks to carry much needed medical supplies. All delegates on the Tahrir are committed to peaceful and non-violent action. The Tahrir and the Saoires are not breaking the law but are actively upholding international law.

As Canadians, we demand that our government support human rights and international law by insisting Israel permit the ships' safe passage and end its illegal blockade of Gaza. There are many alternatives for Israel to ensure its security without subjecting 1.6 million people to collective punishment. Gazans are still prisoners with no freedom of movement; Israel’s illegal blockade prevents not only imports into Gaza, but exports as well. And the blockade prevents Palestinians from moving freely between Gaza and the West Bank, in violation of fundamental human rights.

The Freedom Waves to Gaza initiative is a non-violent, civil society movement to challenge the Israeli blockade of Gaza.

APPEL À L’ACTION Le 3 novembre 2011

Nous ne laisserons pas Israël contrôler Gaza

IL FAUT DES VAGUES DE SUPPORT POUR GAZA

En juillet 2011, après les Flottilles de la liberté I et II, nous nous sommes engagés «à revenir, que ce soit au moyen d’un bateau, d’un avion, à pied ou par les médias, et ce jusqu’à ce que soit levé le blocus et que la Palestine soit libérée.» Présentement, deux bateaux sont en eaux internationales et naviguent sur la mer Méditerranée en direction de Gaza. Le bateau canadien, le Tahrir, transporte des militants du Canada, des États-Unis, d’Australie et de Palestine, ainsi que des journalistes de Democracy Now et d’Al Jazeera. Le bateau Irlandais, le Soairse, transporte des membres de la société civile, dont des parlementaires. La campagne Les vagues de libération pour Gaza a commencé.

Les organisations de la société civile à Gaza attendent leur arrivée, et ont hâte d’ouvrir les milliers d’enveloppes contenant des lettres d’appui issues de la campagne « To Gaza with Love ». Les Palestiniens de Gaza ne veulent pas la charité mais de la solidarité, et ils ont affirmé on ne peut plus clairement au monde entier que ce qu’ils veulent, c’est tout simplement d’être libres. C’est dans cet esprit que nous nous rendons à Gaza.

Nous devons absolument nous mobiliser pour afin que les délégués à bord du Tahrir et du Soairse arrivent sains et saufs à Gaza.

Depuis un an et demi, trois voyages ont tenté de percer le blocus de Gaza. Personne n’a oublié le sort terrible qu’a connu la flottille en mai 2010. En juillet 2011, le gouvernement grec nous a déconcerté en obéissant servilement aux ordres dictés par Israël et par les États-Unis, c’est-à-dire en bloquant le départ des bateaux de la deuxième flottille pour la liberté. Malgré tout, nous savions que le mouvement allait continuer, et aujourd’hui c’est reparti! Restez tous et toutes branché-e-s en attendant le dénouement de cette importante mission de défense des droits humains. Notre démarche est résolument non-violente et notre engagement envers les Palestiniens est de les appuyer pour mettre fin au blocus.

Voici quelques suggestions d’appui que vous pouvez organiser:

Nous avons besoin de votre aide pour faire de cette mission un succès. Le gouvernement Harper va sans doute travailler de concert avec Israël pour miner la mission. Nous devons informer le gouvernement que nous regardons de près ses positions et ses actions : cela pèse lourdement dans ses prises de décision. Ainsi, la possibilité que la violence soit utilisée contre les militants non-violents et contre les bateaux sera diminuée. D’ici, notre rôle est loin d’être négligeable.

Actions à entreprendre :

  • rassemblements publics, vigiles, campagnes d’affichage, bannières. Dès que vous pouvez et où que vous pourrez! Prière de nous informer de vos événements à info@tahrir.ca
  • verifier les mises à jour: www.tahrir.ca , ou visitez notre page Facebook : https://www.facebook.com/CanadaBoatGaza . Parlez-en à vos amis Facebook,
  • suivez le Tahrir en temps réel: http://share.findmespot.com/shared/faces/viewspots.jsp?glId=0hXMnPObJXHXxOpSR5o8C9QOiX1CFfET
  • Suivez-nous sur Twitter: @CanadaBoatGaza, #FreedomWaves, #Canada4Gaza
  • Reproduisez nos communiqués de presse et autres publications sur vos blogues, sites web, etc. Prière de faire suivre cet appel à l’action dans vos réseaux.
  • Nous avons besoin de votre appui financier! Faites un don à http://www.tahrir.ca/content/donate
  • Contactez votre député fédéral : http://www.parl.gc.ca/Parlinfo/Compilations/HouseOfCommons/MemberByPostalCode.aspx?Menu=HOC Contactez le premier Ministre Harper : http://www.pm.gc.ca/eng/contact.asp?featureId=10
  • APPUI FINANCIER: http://www.tahrir.ca/fr/content/action-immediate-requise-nous-avons-besoin-de-votre-appui-financier-maintenant

Quelques points à soulever pour vos appels ou vos courriels au gouvernement:

Gaza vit sous un blocus économique depuis le milieu de l’année 2006, privant ainsi 1.6 millions de personnes de leur liberté et de leurs droits humains fondamentaux. Bien que le blocus ait été critiqué par les Nations unies, la Croix-Rouge et de nombreux gouvernements, bien peu de choses ont été faites pour aider la population civile de Gaza. Là où les gouvernements n’interviennent pas, c’est à la société civile d’intervenir. Ainsi, 2 bateaux avec 27 passagers de 5 pays naviguent vers Gaza pour contester le blocus maritime de Gaza et pour apporter de l’aide médicale et des lettres d’appui.

L’initiative des Vagues de libération pour Gaza a des supporters partout dans le monde qui appuient la contestation du blocus illégal de Gaza et le transport d’aide humanitaire à la population civile de Gaza. En ce sens, ils ne font rien d’autre qu’endosser la résolution 1860 du Conseil de sécurité de l’Onu, votée en 2009. Le Bateau canadien pour Gaza transporte de l’aide médicale qui fait cruellement défaut. Tous les délégués à bord du Tahrir se sont engagés à ce que leurs actions soient non-violentes. Le Tahrir et le Saoirse n’agissent pas de manière illégale; bien au contraire, ils agissent en conformité avec le droit international.

En tant que citoyen-ne-s canadien-ne-s, nous exigeons de notre gouvernement qu’il promeuve les droits humains et le droit international en insistant auprès d’Israël pour que ce dernier lève le blocus de Gaza et permette aux bateaux de se rendre à bon port. Il y a d’autres moyens pour Israël d’assurer sa sécurité que de soumettre 1.6 millions de personnes à la punition collective. Les Gazaouis sont des prisonniers : ils ne peuvent se déplacer librement, et le blocus bloque, précisément, l’exportation de biens en plus de bloquer l’importation. De plus, le blocus empêche les Palestiniens de circuler librement entre Gaza et la Cisjordanie, ce qui est contraire aux droits humains fondamentaux.

L’initiative des Vagues de libération pour Gaza est un mouvement non-violent de la société civile qui conteste le blocus israélien de Gaza.

<Previous   Next>
Mustafa Barghouti - Palestinian Defiance
Interview by Éric Hazan
[New Left Review 32, March-April 2005]

“The Ramallah doctor and activist, general secretary of the Al Mubadara coalition, on struggles against the Israeli Occupation, from the popular movement of the first Intifada to the tactical errors of the second, via the disaster of Oslo. As Abu Mazen is levered into place, what alternatives can combat both IDF stranglehold and the flyblown Palestinian Authority?”

Read full article...

Who's Online
We have 19 guests online